A Propos

 

Dominique LE DENMAT est né le 12 janvier à 4h15. Il garde de cette naissance trop matinale pour un samedi un profond traumatisme qu’il tente d’annihiler chaque fois que cela est possible en pratiquant la grâce matinée.

Le signe particulier figurant sur sa carte d’identité remonte à ses trois ans dont il garde le souvenir percutant d’une rencontre inopinée avec une grosse cylindrée, sur un trottoir versaillais. Il ne connaitra certainement jamais ni la marque ni la couleur du bolide, aussi, regarde t il depuis d’un œil interrogateur, ces monstres sur deux roues, avec un tropisme particulier pour les anglaises tout en se demandant s’il n’y pas en cela un signe particulier.

Pour ses 10 ans son oncle lui offre un 35 mm Beirette avec son fameux Méritar 2,9 de 45 mm et une bobine de TRI X. Dès lors la passion de la photographie et de l’imagerie en général ne le quittera plus. Après des débuts difficiles durant lesquels il réalise que toutes les poussières du monde viennent se coller à ses négatifs et contaminent le passe vues de son agrandisseur, vient le temps du photo club Maine Montparnasse. Très heureux de faire partie de l’équipe des fondateurs, il participe à de nombreux concours et expos dans le monde amateur – tirages noir et blanc, couleur et surtout diaporamas sonorisés. Quelques prix récompensent de longues heures passées en lumière inactinique.

 

Dans le monde professionnel, grâce à son ami Paul Cherfis voici quelques faits marquants : pour l’agence BCMW et l’inauguration d’une station de métro, nœud ferroviaire du centre de la capitale, ou pour le festival international d’art contemporain de Royan et son salon international de la recherche photographique.

 

C’est en se consacrant à l’étude des Arts et des Métiers, que Dominique  rencontre la relativité restreinte et prend alors conscience que la notion de dilatation du temps ne s’applique pas à la photographie amateur qu’il doit momentanément délaisser.

 

Après un passage par les sciences et techniques nucléaires, suivra une vie professionnelle consacrée à l’imagerie scientifique et médicale, photonique et électronique - enseignement supérieur et recherche. Notons quelques publications scientifiques et ouvrages techniques et deux parenthèses solaires consacrées à la photographie des œuvres sculpturales de Gabriel Coquelin et, plus tard de son ami Alex Berdal.

 

Aujourd’hui Dominique LE DENMAT, renouant avec ses premières passions travaille à la complétude et la valorisation de quatre séries thématiques d’images : Urban Gaphics, Anthropomorphism, Végétal et Minéral.

 

Une partie de son travail est visible sur ce site (www.ledenmat.com), contactez le, rendez lui visite à l’occasion d’expositions.

 

La passion de l’image se prête assez bien au partage.

 

© 2015 Dominique Le Denmat - T : 06 89 42 45 95 - Email : contact@ledenmat.com